Archives 2003
Archives 2004
Psico ballet
Mongopolis
Condoco dance
Le malade imaginaire
La légende du hollandais volant
A bout souffle
Brèves de comptoir
Public théâtre
Presse
Archives 2005
Archives 2006
Archives 2007
Archives 2008
Archives 2009
Archives 2010
Archives 2011
Archives 2012
Archives 2013
Archives 2014

CREATION 2004 à MADRID
Mardi 28 Septembre 2004 à 20h30

Danse - ESPAGNE  

Présenté par
PSICO BALLET
FONDATION MAITE LEON

"Mes mains parlent à l'âme, mes pieds écrivent aux sentiments, mon corps danse pour la liberté"

Regarde-moi, sens-moi... danse avec moi

Un ballet en deux parties composées chacune de chorégraphies sur des thèmes divers:

1ère Partie : Powaqqatsi, Espace de tendresse, La Crianza, Entropia, Prendre l'air, Reposer le souvenir - ce n'est pas oublier, Lune d'achèvement.
2ième Partie : Carnaval, Angele Die, Danse des heures.

La Fondation Psico Ballet Maité Léon fut créée en 1986 par Maité Léon Fritsch, professeur de danse, chorégraphe et mère d'une fille handicapée psychique. Son professionnalisme et son travail constant d'investigation ont permis la création de la méthode "Psico Ballet Maité Léon".

Ce n'est pas un simple projet thérapeutique, c'est un besoin de créer de la beauté et de montrer une vision différente de la personne handicapée en faisant des spectacles dont les valeurs principales sont le respect du public et le professionnalisme ou la sévère discipline du théâtre permet la création continue de spectacles qui ne laissent jamais le spectateur indifférent. Cette compagnie est composée de 32 danseurs, handicapés psychiques et mentaux.

(Médaille au meilleur spectacle international de danse et incapacité - Italie en 2001 - Distinction de l'excellence européenne pour sa contribution à l'intégration sociale des personnes handicapées à travers l'expression artistique - Grand Prix de l'UNESCO en 2002).
La compagnie tourne internationalement


Extraits de presse :

"Psico Ballet, c'est de l'Art pour le mouvement, de la créativité pour l'esprit. Tout se mêle et s'entrecroise en créant une tension similaire au baiser entre la Belle et la Bête. En balayant avec émotion les PREJUGES qui emprisonnent".

"Emotion, nerfs, hâte, respect ! Les corps difformes ENSEIGNENT un langage différent entre la tête et le coeur, entre la raison et l'émotion, ils font REVER."

Web site : www.psicoballetmaiteleon.org